La deuxième concertation sur le télétravail a eu lieu le 11 septembre.

La direction propose une négociation sur le télétravail...
Mais en fait, c'est quatre négociations qu'il faudrait faire :

Télétravail

Changement des horaires

Permanences + organisation du travail

Bureaux partagés

La Direction a donc été plus claire sur les contenus de la négociation avec essentiellement l'allongement des temps de permanence de 17h45 à 19h (pour ceux qui en font) en contrepartie de la mise en place du télétravail.

En voulant étendre la plage horaire des permanences, la Direction a annoncé qu'il serait possible de modifier les plages horaires existantes. On serait donc là en train de modifier notre accord du temps de travail.

Dans le cadre de la mise en oeuvre du télétravail, la Direction voudrait discuter de la mise en place de "bureaux partagés", c'est à dire que plus personne n'aurait de bureaux fixes. Ceci mériterait une négociation spécifique puisque cela change de manière considérable les conditions de travail.

La CFDT est prête à discuter de tous ces sujets, mais de manière séparée, car les avancées qu’offrent le télétravail ne sont pas les bonnes contreparties aux contraintes supplémentaires que créent les permanences jusqu'à 19h.

En s'enlisant dans cette vision des choses, la Direction créerait de l’inégalité en opposant deux catégories de collègues, ceux  qui bénéficieraient du télétravail et ceux qui subiraient l'allongement de la durée des  permanences... les premiers au détriment des seconds.