15 juillet 2024

La CFDT sauve la prévoyance

Un déficit annoncé abyssal menaçait la pérennité de notre contrat de prévoyance.

Télécharger le tract

Vous le savez, le contrat de prévoyance est essentiel pour les collègues puisqu’il sert à les indemniser en cas d’arrêt de travail, surtout de longue durée, ou en cas d’invalidité.
Ils sont naturellement cruciaux pour les personnes en situation de fragilité de santé.
Generali qui est à la fois l’assureur et l’employeur voulait résorber le déficit lié à ces contrats et proposait des scénarios totalement déséquilibrés.

La CFDT a su faire entendre ses solutions alternatives, plus justes et plus cohérentes.

Deux enjeux très importants : Que les garanties soient maintenues et que l’effort consenti pour résorber le déficit soit justement réparti car les différentes populations de salariés de l’entreprise ne pesaient pas de la même façon sur ce déficit.

Pour les salariés administratifs le coût sera mesuré
Pour un salaire moyen de 52000€ annuel, cela donnera environ 15€ en plus de coti-sation par an (y compris la hausse du plafond SS due à l’inflation), et cela se cumule pendant 4 ans

Ces garanties, d’un très bon niveau, permettent le maintien de salaire même jusqu’à la retraite s’il le faut en cas d’arrêt long ou d’invalidité, et sont donc maintenues grâce a vos interlocuteurs CFDT.

Ne pas abandonner les garanties de haut niveau et revenir à l’équilibre
Pour les conseillers commerciaux, le problème causé par ce déficit important était double : D’une part il compromettait le haut niveau de protection si le contrat devait être dénoncé, d’autre part ces salariés recourent de manière soutenue à cette couverture prévoyance. Il faut savoir que le S/P des commerciaux est de 272% (272€ de dépense pour 100€ de cotisation) et même de 299% pour les cadres commerciaux.
Il existe un véritable besoin : il était hors de question de diminuer des garanties si importantes pour nous tous.
A ce stade le coût de la résorption du déficit pour nous, conseillers commerciaux, pour un salaire moyen de 48000€ annuel, sera réparti sur 4 ans

La CFDT se félicite de voir ce contrat pérennisé et l’effort collectif proportionné comme elle le demandait

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *